Punk’s not… blablabla : Gabriel Orlowski

On a beau faire, le punk et son esthétique existent toujours. Plus que jamais même, car visibles dans nos grands circuits de masses, cf l’expo Punk à la Cité de la Musique à Paris récemment, à l’inverse de ses débuts et de son ADN même, qui en faisait justement un mouvement dense, ramassé, violent, brut et urgent, donc moins relayé. Moins le temps. A peine réalisait-on que c’était punk, qu’il était déjà fini, consummé dans une traînée de souffre. Les Sex Pistols ? Même pas 2 ans. Et des fondations qui ne vacillent pas encore aujourd’hui. C’est dire si les racines ont pris profondément. Et puis le punk était là, dans l’air du temps, pas besoin de l’analyser, il était tout simplement.
J’ai croisé de nouveau cette fulgurance hier rapidement, normal, par le biais de ce jeune photographe Polonais, Gabriel Orlowski. Ses photos, sont effectivement à propos de la jeunesse au sein du mouvement punk actuel en Pologne mais, surtout, ce sont SES photos qui SONT punk en fait. De la même manière que ces moments qu’elles capturent, bruts et authentiques. Finalement, je me suis penchée sur le travail du jeune homme et bien m’en a pris. Encore étudiant, il a déjà quelques parutions à son actif et surtout, un livre, modeste mais talentueux manifeste de sa participation au mouvement, dont voici quelques images :

————————————————————————————————————

No matter how hard you try, the punk and its peculiar aesthetic still exist. More than ever indeed, as presents in our large circuits masses, cf the Punk exhibition at the Cité de la Musique recently in Paris, unlike its beggining and its very DNA that was just a dense motion picked up, violent, crude and urgent, so less relayed. At the moment we realized that it was punk, it was already finished, evaporated in a sulfur trail. The Sex Pistols? Not even 2 years. And foundations that do not falter even today. This shows that the roots have taken deep. And then the Punk was just there, fashionable at the moment, no need to analyze, it just simply was.
I just met yesterday again this kind of dazzling, thanks to this young Polish photographer, Gabriel Orlowski.  Yes, his pictures are about the youth inside the punk movement now in Poland, but more importantly, it is HIS pictures wich ARE punk actually. In the same way as these moments they capture, raws and authentics. Finally, I have taken a peek over the work of the young man and it took me well. Still a student, he already has several publications to his credit and above all, a book, a small but talented manifest of his participation in the movement, as those following pictures :

dressedtokill-gabrielorlowski1

dressedtokill-gabrielorlowski2

dressedtokill-gabrielorlowski3

dressedtokill-gabrielorlowski4

dressedtokill-gabrielorlowski5

dressedtokill-gabrielorlowski6

Publicités

Mini-humans in the street : Humans of New York

Vous connaissez Humans of New york ? Un petit malin, Brandon Stanton, sorte de version mainstream du sartorialist, a lancé ce blog de photos/portraits en 2010 et, depuis, tellement que ça marche bien, passe ses journées à prendre des gens en photos en sillonnant NYC dans tous les sens.

Sale vie.

Avec un terrain de jeu comme cette ville bouillonnante, c’est tout un pan du monde moderne, multi-culturel et multi-ethnic que l’on voit passer au travers de ses photos. Un témoignage laborieux et quotidien de l’humanité actuelle.
Et une formidable vitrine pour la « micro-fashion » comme il se plaît à la dénommer, la mode enfantine.

Le facebook (et ses 1 millions 150 milles followers, gloups) est .

dressedtokill-humansofnyc0

dressedtokill-humansofnyc00

dressedtokill-humansofnyc000

dressedtokill-humansofnyc1

dressedtokill-humansofnyc2

 

dressedtokill-humansofnyc3

 

dressedtokill-humansofnyc4

 

dressedtokill-humansofnyc5

 

dressedtokill-humansofnyc6

 

Un blog bien crocheté : Las Teje y Maneje

Dernièrement, j’ai découvert un blog espagnol qui m’a bien plu quand bien même il ne touche pas du tout à un sujet qui me passionne, c’est Las Teje y Maneje. Il s’agit d’un blog sur les nouvelles façons de tricoter et de faire du crochet. Je crois que ce que j’aime vraiment bien chez lui, c’est, encore une fois, le mélange des genres entre cette vieille discipline qu’est le « crocheting » et les autres univers lorsque parfois ils s’entrechoquent. C’est un blog qui s’attache à montrer les carrefours entre ces divers domaines, toutes ces petites choses transversales entre le crochet et le reste.

Peu ou prou ce que je m’attache à faire avec Dressed To Kill et la mode enfantine.

dressedtokill-lastejeymaneje1

dressedtokill-lastejeymaneje2

dressedtokill-lastejeymaneje3

dressedtokill-lastejeymaneje4

dressedtokill-lastejeymaneje5

dressedtokill-lastejeymaneje6

dressedtokill-lastejeymaneje7

dressedtokill-lastejeymaneje8

Arne Olav et ses animaux chimériques

En ce moment, sur le web, trainent les travaux de Arne Olav, fondateur du blogzine W3sh, s’entrainant pour un concours scolaire en 2012 puis prolongeant l’exercice de mélanger visuellement plusieurs animaux afin de créer des chimères.
Le rendu n’est pas fondamental en terme de maîtrise technique, et ce n’est pas le premier à se lancer dans la chose, mais il est fun et devrait vous faire sourire ou même faire marrer vos petits loups.

Le Facebook est ici.

dressedtokill-fictionalanimalsarneolav1

dressedtokill-fictionalanimalsarneolav2

dressedtokill-fictionalanimalsarneolav3

dressedtokill-fictionalanimalsarneolav4

dressedtokill-fictionalanimalsarneolav5

dressedtokill-fictionalanimalsarneolav6

dressedtokill-fictionalanimalsarneolav7

dressedtokill-fictionalanimalsarneolav8

dressedtokill-fictionalanimalsarneolav9

dressedtokill-fictionalanimalsarneolav10

dressedtokill-fictionalanimalsarneolav11

dressedtokill-fictionalanimalsarneolav12

 

Dressed To Kill x Itinéraire Bis

Vous connaissez Itinéraire Bis ?

IB est un site internet créé en 2012 ayant pour but de partager l’information artistique, musicale et évènementielle, de rester au contact des nouvelles tendances, le tout sur des lieux sortant des espaces conventionnels. Logique finalement qu’Itinéraire Bis décide de faire un article concernant DTK, puisque le but de mon blog est surtout de voir la Mode Enfantine d’un point de vue différent. De la replacer au centre de toutes les influences du moment et d’essayer de tisser la toile qui relie l’univers graphique, émotionnel et culturel des personnes qui la pensent et la dessinent.
En tant que styliste, je me suis toujours nourrie à de multiples sources. Nous avons tous nos influences, nos penchants, notre univers et celui-ci transpire dans la mode que nous proposons. Dressed To Kill se veut un Think Tank de mes influences. Je ne compte pas les imposer empiriquement, simplement les partager avec celles et ceux dont l’univers pourrait recouper le mien à un moment.
Ce qui fût le cas avec Itinéraire Bis. Alors, vite, allez découvrir le site ici.

dressedtokill-Itinérairebis6

My world

dressedtokill-Itinérairebis3
Last Lynx : Ocean Reels (Itinéraire Bis)

dressedtokill-Itinérairebis4
Enemyl.T Yhpargotohp (Itinéraire Bis)

dressedtokill-Itinérairebis5
collectif A&M (Itinéraire Bis)

Pikachu !! – Tim Burton x Pokemon

En bonne fan de Tim Burton (euh plutôt les premiers films parce que dernièrement… comment dire…), je ne pouvais pas passer à côté de ces créations. Hatboy, à savoir Vaughn Pinpin, un étudiant illustrateur, a réalisé une cinquantaine de dessins transformant les pokémons les plus connus en pokémon-tim-burtonniens.

C’est plein d’humour et le trait aurait pu être du maître lui-même, donc chapeau bas Monsieur Pinpin, et merci pour ces petites pépites.

dressedtokill-timburton6

dressedtokill-timburton1

dressedtokill-timburton2

dressedtokill-timburton3

dressedtokill-timburton4

dressedtokill-timburton5

The Socialite Family

Si vous êtes comme moi, et comme une poignée d’autres, et que vous aimez découvrir les intérieurs des uns et des autres, ne vous en faites pas, nous ne sommes pas nombreux, seulement quelques millions. Et vous avez sûrement déjà entendu parler de ce vieux site connu comme le loup blanc, The Selby.
Celui qui a commencé en 2008 a poster des photos de ses potes en situation dans leurs apparts, est devenu aujourd’hui une référence en la matière. Je me souviens avoir fait un post sur Todd Selby à l’époque sur le blog de NO KIDDING, c’était encore les débuts.

Et bien maintenant, nous avons depuis peu, The Socialite Family. Version « famille » de The Selby, où Constance Gennari se promène de capitales en capitales, en nous racontant le lieu de vie de familles modernes et contemporaines.
Le site est beau, les photos sont belles, les jeunes gens sont beaux et happy few, je ne vous parle même pas des gamins.
Bref, j’adore me balader au milieu de ces ambiances et passer ma souris sur les petits ronds interactifs qui me disent où acheter tel ou tel meuble.

Allez, bientôt ce sera moi (cf la nouvelle chambre)…

dressedtokill-thesocialitefamily3

dressedtokill-thesocialitefamily1

dressedtokill-thesocialitefamily2

Premier regard… sur une chaise !

dressedtokill-premierregard5

Hélène et Julien se rencontrent sur les bancs de leur école d’architecture à Strasbourg en 2011. De leur collaboration naît un blog, avec un univers bien personnel, tout doux et plutôt enfantin. Depuis, les projets s’accumulent et ils viennent récemment d’avoir la chance d’éditer cette jolie petite famille de chaises, les Lunatiques, avec l’aide des Compagnons du Devoir.

Un tabouret, une chaise pour enfant, un banc, une chaise et un fauteuil. 5 éléments ludiques d’une même série en métal noir.
Chacun a son nom et son caractère, lequel préférez-vous ?
En ce qui me concerne, vues les préoccupations du moment à la maison, je choisis la Baladeuse !

dressedtokill-premierregard1

dressedtokill-premierregard2

dressedtokill-premierregard3

dressedtokill-premierregard4

Subway Couture

A l’instar du blog de Respecte-toi que j’adore pour ses commentaires toujours hilarants (et français, soyons chauvins !), Rider X compile des photos d’amateurs sur son site Subway Couture. Le voyageur lambda arrive, plus ou moins correctement, à prendre en photo une scène qui l’interpelle et Rider X la poste sur le blog avec une petite phrase bien sentie.

Tout n’est pas fantastique, loin de là, mais parmi le nombre, on peut tomber sur quelques pépites comme ces photos :

dressedtokill-subwaycouture4

dressedtokill-subwaycouture1

dressedtokill-subwaycouture2

dressedtokill-subwaycouture3