A touch of sacred : Music compilation #2

Ces derniers temps, quelques albums plutôt pas mal sont sortis, rentrée oblige.

Alors, un peu de punk, de shoegaze, voire d’électro (youhou je me lâche), voici la deuxième compilation DTKSounds #2

Yes : Reflektor d’Arcade Fire

Alors, en 2004, on n’en pouvait tous plus avec Funeral qui explosa les ventes du label Merge. Neon Bible, en revanche, hormis un site web promo assez magique, m’avait laissé un goût amer dans la bouche. Ou plutôt dans l’oreille. The Suburbs… ouais.

Mais là, c’est bon ! Premier et dernier extrait en date du prochain album que, du coup on n’en peut plus d’attendre, un petit bijou, un morceau qui rentre dans la tête et n’en sort plus. Punaise, c’est bon !
Je sais pas vous, mais moi ca faisait un bail qu’un morceau ne m’avait pas tapé dans l’oreille comme ça.
En plus produit par James Murphy avec David Bowie en backing vocals vers la fin… stop n’en jetez plus.

Arcade Fire, ils s’en fichent. Ils s’en sont toujours fichu. Ca plaît, ca plaît pas, le cadet de leur souci on dirait.

Moi, après avoir tracké sur Ebay leur 45T « Poupée de cire, Poupée de son » / « reprise de Joy Div par LCD Soundsystem (No Love Lost, un, si ce n’est LE meilleur morceau de Joy Division) », j’attends avec impatience le nouveau petit bijou qui viendra garnir ma platine dès le jour de sa sortie. For sure.
(Le 29 octobre 2013)