The hell of those delivery fees: let me order Omamimini new collection

Des nouvelles d’une marque que j’avais découvert en novembre de l’année dernière et qui me paraissait assez prometteuse quoiqu’américaine, certainement une de ces marques que j’ai croisé dernièrement et qui me font dire qu’aux US aussi, ils vont vivre la révolution de la mode enfantine tendance (mais si si, ça va venir les ptits loups, vous allez voir).
Donc la nouvelle collection d’hiver de Omamimini, dessinée par Ola Omami, a tout pour nous donner envie de payer des frais de ports outre-atlantique, fussent-ils hors de prix (je rigole, c’est pas si cher). On y trouve un faux cuir matelassé de folie, de la fausse fourrure-que-je-veux-le-manteau pour Edie-Lise, les motifs géométriques du moment, du jersey double face, de la polaire doublée suédine, bref ils ont tout bon.
Euh maman, le manteau pour ta petite fille pour Noël, ça te branche ?

—————————————————————————————————————————————-

Fresh news of a brand I discovered in November of last year, and that seemed quite promising although American, certainly one of those brands that I recently discovered and that make me say that US also will have its turn with the trendy kid’s fashion revolution (yes it’ll come soon little rabbits, you’ll see).
So the new AW14 Omamimini collection, designed by Ola Omami, is a mix of casual luxury, fun and rock ‘n’ roll and has everything to make us agree to pay those overpriced delivery fees for France (just kidding, they’re not that expensive). There is a quilted faux leather, fake fur-please-I-want-that-coat-for-Edie Lise, the in-tune-with-the-times geometric patterns, double jersey, polar lined with suede, they have everything good.
Uh mom, coat for your little girl for Christmas, what do you think?

Dressedtokill-omaminiAW141 Dressedtokill-omaminiAW142 Dressedtokill-omaminiAW143 Dressedtokill-omaminiAW144 Dressedtokill-omaminiAW146 Dressedtokill-omaminiAW147 Dressedtokill-omaminiAW148 Dressedtokill-omaminiAW148bis Dressedtokill-omaminiAW149

Publicités

On s’inspire de l’Australie maintenant : Bandit Kids

Dans la foulée de Quinn and Fox (un style finalement dans l’air du temps depuis déjà plusieurs années, à voir à chaque fois comment c’est traité, c’est ce qui fait toute la différence), une nouvelle marque encore, mais en provenance d’Australie cette fois, et plutôt pas mal de sa personne, Bandit Kids. On est encore une fois dans le registre de laisser l’enfant être un enfant, bouger, être confortable dans ses fringues, se rebeller, vivre sa vie, assumer sa propre personnalité tout en faisant plaisir aux parents. Les vêtements sont un mix entre un style indie, skate et loungewear, rehaussés par des illustrations un peu décalées. Le tout en noir sur des fonds colorés, exactement comme Quinn & Fox.
Lorsque vous allez vous retrouver au salon Playtime, vous allez vous marcher dessus les loulous.

—————————————————————————————————————————

In the same inspiration of Quinn and Fox (finally in a style of the times for several years. Depends on how it is processed, which is what makes all the difference), a new brand yet, but from Australia this time, Bandit Kids. We still are here in the registry to let the child be a child, move, be comfortable in his clothes, to rebel, to live his life, assuming its own personality while parents enjoy the vibes. The clothes are a mix between indie, skate and loungewear with quirky hand drawn illustrations. All in black on colored backgrounds, just as Quinn & Fox.
When you meet yourself in Playtime, you’ll walk over you, kitties.

Dressedtokill-banditkids0 Dressedtokill-banditkids1 Dressedtokill-banditkids2 Dressedtokill-banditkids2bis Dressedtokill-banditkids3 Dressedtokill-banditkids4 Dressedtokill-banditkids5 Dressedtokill-banditkids6 Dressedtokill-banditkids7 Dressedtokill-banditkids8 Dressedtokill-banditkids9 Dressedtokill-banditkids10

 

Quinn and Fox: Messy hair don’t care

Alors jusqu’à encore récemment pour moi, la mode enfantine et les USA, ça faisait un peu 12. Et puis, j’ai commencé à voir passer quelques marques plutôt pas mal, comme dernièrement celle-ci, Quinn & Fox, fondée par un couple de Californie il y a à peine plus d’un an. Le style est top, les coupes sont sobres mais tendance, les couleurs diverses et subtiles et surtout les graphismes… Ah les graphismes, c’est un peu leur fond de commerce à Q&F, et c’est très bien trouvé. Ils font donc travailler des artistes de pays différents, des US mais aussi de Suisse, d’Australie, des UK, d’Ukraine… Ca donne leur nouvelle collection d’ihver, la deuxième, intitulée Capuccinicirkus, avec des prints noirs sur fonds colorés, tendances rock et rebelle (tiens, ça me fait penser à quelqu’un) et des vêtements attractifs qu’on a tout de suite envie d’adopter.
Pas mal.

———————————————————————————————————————————————–

Until yet recently for me, kidswear wasn’t something that belong to the USA, but then I started to discover some pretty good brands, as recently, Quinn & Fox, founded a year ago by a California based couple. The style is great, the shapes are simple but trendy, diverse and subtle colors and the focus on graphics is … Yep, the graphics, just their specialty and it is very well found. They collaborate with artists from different countries, such as USA of course, but also Switzerland, Australia, UK, Ukraine … Their brand new second collection, entitled Capuccinicirkus, is with black prints on colored backgrounds, rock and rebellious (hey, it reminds me of something), making attractive clothes that we immediately want to adopt.
Not bad.

Dressedtokill-quinnandfox1 Dressedtokill-quinnandfox2 Dressedtokill-quinnandfox3 Dressedtokill-quinnandfox4 Dressedtokill-quinnandfox5 Dressedtokill-quinnandfox6 Dressedtokill-quinnandfox7

L’hiver est là : W14 American Outfitters

Bon alors, je faisais ma veille habituelle sur le net, un tour d’horizon des nouvelles collections d’hiver récemment installées, notamment dans le but avoué de relancer une certaine marque-mais-on-en-parlera-plus-tard… Et voilà que je tombe sur la dernière collection enfant d’American Outfitters, qui. Est. Canon.
J’ai toujours plutôt aimé Ao, mais là ils ont mis pile dans ce qu’il faut, ce dont on a envie, ce qui va nous faire stopper net. Ca part dans plein de directions différentes (carreaux, denim, aquarelle, liberty) et pourtant le tout est ultra cohérent. Chaque direction est bonne, donne envie et répond aux autres. Le photoshoot est précis et pointu. Les petits gamins sont beaux. Les fringues sont coupées justes. Bref je suis fan.

Et mon Pinterest peut en témoigner.

——————————————————————————————————————————————————-

Okay then, I was doing my usual watch on the net, a new winter collections recently launched overview, especially with the avowed objective of re-launching a certain brand (i’m not kidding but we’ll talk later) .. . and then I came across the latest kids collection of American Outfitters wich. Is. Perfect.
I always rather liked Ao, but this… This is a hit. Smack bang in the zeitgeist, exactly what will make us stop dead. That goes in lots of different directions (plaid checks, denim, watercolor, liberty) and yet the whole thing is ultra consistent. Each direction is good and meets the other. The photoshoot is precise and sharp. The little kids are beautiful. The clothes cuts are heavenly shaped. In short I’m a fan.

And my Pinterest can attest.

Dressedtokill-americanoutfitters1 Dressedtokill-americanoutfitters2 Dressedtokill-americanoutfitters3 Dressedtokill-americanoutfitters4 Dressedtokill-americanoutfitters5 Dressedtokill-americanoutfitters6 Dressedtokill-americanoutfitters7 Dressedtokill-americanoutfitters8 Dressedtokill-americanoutfitters9

Let’s do it the british way : Noa + Micah

Bon alors dans ma tête, la mode enfantine et les UK ça fait, comment dire, 25. A part quelques rares exceptions, comme No Added Sugar ou Caramel Baby & Child, j’ai rarement été transportée par une marque outre-manche. Et puis je suis tombée sur cette série de photos pour l’été 14, créditée Emma Tunbridge pour une toute nouvelle boutique en ligne qui vient tout juste de nous arriver, Noa + Micah. Bon alors ce n’est pas une nouvelle marque, mais une nouvelle sélection, plutôt bien sentie et bien amenée et qui moi, me correspond bien. Il y a quelques pièces que j’ai déjà repérées pour Edie-Lise.
Et alors la série photo, je ne sais pas vous, mais moi je suis fan.

———————————————————————————————————————————————————————————————-

Well, in my opinion, UK and kids fashion aren’t matching up so clearly. Beside few exceptions, such as No Added Sugar or Caramel Baby & Child, I’ve barely been excited by a kid’s fashion brand from across the Channel. And then I came across this Summer 14 photo shoot, on credit to Emma Tunbridge for a brand new online shop called Noa + Micah. Ok this is not a new brand but still a fresh rather well thought selection, which suits me quite well. I’ve already noticed some interesting pieces for Edie-Lise.
And the photo shoot, don’t know for you, but i’m a hudge fan.

dressedtokill-Noa + Micah1 dressedtokill-Noa + Micah2 dressedtokill-Noa + Micah3 dressedtokill-Noa + Micah4 dressedtokill-Noa + Micah5 dressedtokill-Noa + Micah6 dressedtokill-Noa + Micah7

Pour des parents cool : Diapers and Milk

(Scroll down for english)

J’aime bien penser parfois que NO KIDDING ait pu faire des petits. En tous cas, il m’est arrivé qu’une marque ou une autre me dise s’être inspirée de mon univers à un moment, tant il est vrai que ce n’était pas encore un style très développé en 2007, l’année où j’ai commencé les sarouels pour petits, le noir, le gris chiné et les motifs graphiques. « Un peu rock, un peu rebelle mais pas trop ». Depuis, je découvre régulièrement de nouvelles marques qui me semblent dans la veine de ce que je ferais aujourd’hui si j’avais continué NK. (Pour info, et pour les curieux, la marque m’appartenant toujours et la sarouel BOX étant déposée, il n’est pas dit que je ne reprenne pas un jour. Enfin bref, c’est une autre histoire)
Toujours est-il que je viens de mettre la main sur cette jolie marque de leggings bios et 100% made in France qu’est Diapers & Milk.
C’est concerné (sérigraphies à l’eau non toxiques, coton bios certifiés GOTS), graphique, attractif, ludique et ça ira très bien avec les petits t-shirts unis gris chinés de ma fille (en vente ici).
Ca vous plaît ?

————————————————————————————————————————————————————————————

Sometimes i fancy that NO KIDDING has been emulated. Fact is it’s happened that some brand told me having been inspired by my universe, as it is true that using black and mottled grey colors, sarouals for kids and graphics patterns wasn’t very common in 2007 in the kidswear’s world. Since then, i’m regularly discovering brand new offers in the vein of what I would do now if I had continued NK. (FYI, and for the curious, i still own the brand and the Saroual BOX is still filed, so it is not said that I did not restart one day. Anyway, that’s another story)
Still, I have to get your hands on this beautiful organic and 100% Made in France leggings brand that is Diapers & Milk.
It is concerned (silkscreen nontoxic water, GOTS certified organic cotton), graphic, interesting, fun and it will go very well with the small mottled grey t-shirts of my daughter (available here).
What do you think ?

Dressedtokill-diapers&milk1

Dressedtokill-diapers&milk2

Dressedtokill-diapers&milk3

Dressedtokill-diapers&milk4

Dressedtokill-diapers&milk5

Dressedtokill-diapers&milk6

Nouvelle marque – New brand : Omamimini

< Attention nouveauté ! Retrouvez maintenant les articles DTK en anglais. Yeah !
New ! Now read the DTK’s articles in english. Yeah !
Scroll down for english version. >

Et voilà une nouvelle marque américaine, d’une maman de Los Angeles qui en avait marre de ne pas trouver de vêtements qui ne soient pas roses ou ultra-décorés pour sa petite nana de 2 ans… Tu m’étonnes !! L.A…
Viens ici, tu trouveras ton bonheur.
N’empêche que sa marque, Omamimini, n’est pas si mal, et finalement avec la touche un chouïa twist que l’on ne peut qu’accorder aux américaines. Il y a deux/trois pièces que je mettrais volontiers à Edie-Lise.
A quand la vente en France ?

—————————————————————————————————————————————————

Here’s a fresh new american brand, from L.A’s mama Ola Omami, who couldn’t find what she was looking for to dress her daughter that wasn’t pink and overdecorated. No Kidding !! L.A….
Feel free to come here ;)
I must admit that her brand, Omamimini, isn’t so bad, with the kind-of-a-twist-touch that we concede to the Americans. There’s 2 or 3 items that i would buy for Edie-Lise right away.
When will you start to sell in France Ola ?!!

dressedtokill-Omamini1

dressedtokill-Omamini2

dressedtokill-Omamini3

dressedtokill-Omamini4

dressedtokill-Omamini5

dressedtokill-Omamini5bis

dressedtokill-Omamini6

Que se passe-t-il en Pologne ? : Nosweet

Est-ce que la Pologne deviendrait le nouvel eldorado de la mode enfantine ??
Boutique en ligne, en dur, magazines et autres agents, ouvrez bien vos yeux. Après la marque Kids on the moon et le studio créatif Pink Wings, déjà pas mal excitantes, voici Nosweet.
Encore une marque pour les petits loups, avec une esthétique qui me plaît, plutôt unisexe, uniquement maille, bio etc, etc, etc… Rien à envier au top du top français, belge ou hollandais. Il y a fort à parier qu’on va les retrouver très bientôt dans les meilleurs e-shops de la toile. En plus, pour avoir démarché un peu la Pologne, je sais que ces marques peuvent s’appuyer sur des usines performantes et compétitives dans le pays même, ce qui les place certainement avantageusement en termes de prix et de rapidité (c’était la minute pragmatique du jour). En terme de style sinon, du gris chiné, du noir, des coloris softs, et on retrouve les petites bêtes du moment, à savoir des cafards, comme chez New Generals. Bref, tout bon.

Et vous, ça vous plaît ?

dressedtokill-nosweet1

dressedtokill-nosweet2

dressedtokill-nosweet3

dressedtokill-nosweet4

dressedtokill-nosweet5

dressedtokill-nosweet6

dressedtokill-nosweet7

dressedtokill-nosweet8

dressedtokill-nosweet9

dressedtokill-nosweet10

dressedtokill-nosweet11

Juste simple : Just Bo

Dans la veine de ce que je pouvais faire à une époque avec NO KIDDING, et autres Nununu et Kids on the Moon aujourd’hui, voici Just Bo. Marque hollandaise de basiques unisexes pour les petits, de la naissance jusqu’à 10 ans. Les pièces sont intemporelles, soft, comfortables, faciles à porter et à associer. Tout ce que j’aime.
C’est la fondatrice du e-shop Born2bSeen qui a lancé sa propre marque. Bon, ça démarre tout juste, il y a encore peu de points de vente et ca reste relativement confidentiel/un peu cher, mais parions que celle-ci sera bientôt plus largement distribuée. C’est quand même pile poil dans l’air du temps. Just Bo quoi.

Quand je pense qu’en 2007, lorsque j’ai lancé NK, certains poussaient des hauts cris parce que j’avais osé les bords francs et le noir pour les bébés…

dressedtokill-justbo1

dressedtokill-justbo2

dressedtokill-justbo5

dressedtokill-justbo6

dressedtokill-justbo8

dressedtokill-justbo9

dressedtokill-justbo10

dressedtokill-justbo11

dressedtokill-justbo12

Winter Pink

WINTER pink

La tendance rose fluo, rose néon ou ce que vous voulez d’un peu vif est en train de perdurer sur cet hiver en version acidulée.
N’importe quoi pour nous donner un peu de soleil dans les yeux et le rose aux joues, le tout afin de tenir le coup durant un hiver que nous pressentons tous rude et interminable, si tant est qu’il décide de se comporter comme celui de l’année dernière…
Bref, que ce soit mode enfantine, mode adulte, voiture, bottes parapluie ou tatouages, l’heure est à cette couleur chaleureuse.
On la trouve en deux versions :
Une dérivée du « nude » dans les tons poudrés, vieux rose, chair et chamallow. L’autre fuchsia acide, bleuté, qui pique les yeux.
Et vous, quelle est votre favorite ??

(attention, le flamand rose arrive en force. Bientôt objet d’un post, comme l’éléphant en son temps ?…)

dressedtokill-winterpink