Is he God ? Kanye West / Yeezus – l’album du mois

Ok, les Beatles l’ont fait avant lui avec leur album blanc. On peut d’ailleurs y voir un hommage. Ok, chez les rappeurs Mos Def l’a aussi fait avant lui avec son album « Tru3 Magic » vendu dans un boitier crystal sans livret, sans rien. Mais le dernier album de Mr Kim Kardashian, vendu comme un CD vierge et juste une bande de propreté orange, et qu’on aurait pu encore classer dans la série d’un énième projet commercial bien balourd des basses et des bE-Achs qui check leur booty, m’a quand même bien attrapée par surprise. Et ce même mec, assez pervers, prétend être Dieu à longueur de l’album, histoire de nous inviter à lui taper dessus.
Pourtant, il semblerait que je ne sois pas la seule à avoir apprécié, pour preuve cette belle critique de Lou Reed qui parle sincèrement de son admiration pour cet album qui, apparemment, l’a ému aux larmes. Je n’irai pas jusque là. Mais quand même.
Je me suis prise à repasser en boucle le morceau « Hold My Liquor » (hum. Classe).
Dingue.

Et quand je pense que ce même Mr KK vient de signer une collection capsule avec A.P.C, disponible depuis le 14 juillet et plutôt bien sentie, je me demande… is he really God ??!

Ecoute de l’album ici.

dressedtokill-kanyewestyeezus1

dressedtokill-kanyewestyeezus2

Publicités

Holidays are here : Nununu

Ca sent les vacances !
Personnellement, je peux enfin de me détendre depuis ce week-end et j’avoue avoir (un peu) levé le pied sur le blog. Je pars mardi dans le sud et, même si je continuerai à poster parce que bon sang ne saurait mentir, le rythme sera, comment dire… estival.
Mer, câlins de petite fille, farniente au programme. Il est temps d’évacuer !

En attendant, il y a une marque qui m’interpelle depuis quelques mois maintenant et que je suis du coin de l’oeil, c’est Nununu. Je suis super fan de leur esthétique. Forcément, le style est tellement proche de ce que je me suis attaché à faire avec NO KIDDING que cela ne pouvait que me plaire. Encore une (jolie) marque venue d’Israël. Ca bouge pas mal là-bas dernièrement en terme de mode enfantine. Ce style urbain, déstructuré, dark, moelleux, confortable et graphique, j’adore !

(Regardez les saisons précédentes sur le site, ça vaut vraiment le coup)
Et le facebook est ici.

dressedtokill-nununu0

dressedtokill-nununu1

dressedtokill-nununu2

dressedtokill-nununu3

dressedtokill-nununu4

dressedtokill-nununu5

dressedtokill-nununu6

dressedtokill-nununu7

dressedtokill-nununu8

Les images du moment : Dani Brubaker

Dans le milieu de la mode enfantine, nous avons aussi nos stars de l’image. Dani Brubaker est l’une de photographes les plus prisées de la planète kids fashion. Que ce soit sa dernière série en date, celle du Vogue Enfant de mars dernier, pile poil dans l’air du temps avec son effet tie & dye visuel et ses pièces pointues tendances, ou la dernière campagne de Paul Smith Enfant, ses images m’ont attrapé l’oeil.
Cette photographe américaine, qui partage son temps entre Los Angeles et New York, a été élevée parmi les indiens d’Amérique, selon leurs codes qui, notamment, placent l’enfant au coeur des choses et encouragent leur liberté d’expression. C’est sûrement ce souffle respectueux des valeurs de l’enfance qui donne ce petit supplément d’âme aux images de Dani.

Son blog est ici, et son Facebook est ici.

dressedtokill-danibrubaker0

dressedtokill-danibrubaker00

dressedtokill-danibrubaker1

dressedtokill-danibrubaker2

dressedtokill-danibrubaker3

dressedtokill-danibrubaker4

dressedtokill-danibrubaker5

dressedtokill-danibrubaker6

Arne Olav et ses animaux chimériques

En ce moment, sur le web, trainent les travaux de Arne Olav, fondateur du blogzine W3sh, s’entrainant pour un concours scolaire en 2012 puis prolongeant l’exercice de mélanger visuellement plusieurs animaux afin de créer des chimères.
Le rendu n’est pas fondamental en terme de maîtrise technique, et ce n’est pas le premier à se lancer dans la chose, mais il est fun et devrait vous faire sourire ou même faire marrer vos petits loups.

Le Facebook est ici.

dressedtokill-fictionalanimalsarneolav1

dressedtokill-fictionalanimalsarneolav2

dressedtokill-fictionalanimalsarneolav3

dressedtokill-fictionalanimalsarneolav4

dressedtokill-fictionalanimalsarneolav5

dressedtokill-fictionalanimalsarneolav6

dressedtokill-fictionalanimalsarneolav7

dressedtokill-fictionalanimalsarneolav8

dressedtokill-fictionalanimalsarneolav9

dressedtokill-fictionalanimalsarneolav10

dressedtokill-fictionalanimalsarneolav11

dressedtokill-fictionalanimalsarneolav12

 

Iris Grace et la magie blanche

Il y a moult choses que l’on ne comprend pas, ne perçoit pas, n’explique pas. Certaines au milieu de tout cela ne sont qu’une évidence, un don, de la magie. Pure.
Cette petite fille, Iris, est autiste. Et magicienne. Elle a 3 ans et demi, ne sait pas parler et peint des toiles venues du fond des âges.
Je regrette simplement qu’il puisse y avoir un fond mercantile attaché à une telle beauté.
Effectivement, exposition personnelle en cours à Londres prochainement.
En attendant, cette magique petite fille continue de peindre.
Et son facebook est ici.

dressedtokill-Irisgrace6

dressedtokill-Irisgrace7

dressedtokill-Irisgrace3

dressedtokill-Irisgrace4

dressedtokill-Irisgrace5

Album de juillet : Scott & Charlene’s Wedding Live

Lundi en huit, le 15 juillet, c’est le moment d’aller découvrir le groupe Scott & Charlene’s Wedding live à l’Espace B.
L’album, Para Vista Social Club, est sorti fin novembre 2012 en un pressage limité de 200 ex dont le chanteur, Craig Dermody a dessiné chacune des pochettes uniques à la main et j’en veux un.
J’aime beaucoup beaucoup ce côté garage lo-fi, presque inaudible tellement c’est faux. Ca donne envie nan ?

Un avant-goût :

dressedtokill-scottandcharleneswedding0

dressedtokill-scottandcharleneswedding1

dressedtokill-scottandcharleneswedding2

dressedtokill-scottandcharleneswedding3

Footscray Station by Scott & Charlene’s Wedding from Craig Dermody on Vimeo.

Shopping Polyvore : Fluo kids

Alors, ca avait déjà commencé l’été dernier et même avant en ce qui me concerne, mais cette saison, c’est du fluo partout.
Comme je suis assez fan, je me suis fait plaisir et réalisé un petit shopping du moment dont voici le détail plus bas :
 
Fluo Kids

Geisha shoe : Onitsuka Tiger x BA Hetzendorf

Au détour du net, je suis tombée sur cette image dont je suis devenue absolument fan, de la réalisation de Clarissa Fritzsche, pour un concours lancé par la marque Onitsuka Tiger (Onitsuka. Marque japonaise de folie, campagnes démentes, initiatives presse et collaborations toujours bien senties) au sein de l’école de Mode de Vienne dans le château de Hetzendorf en Autriche.
Le but était que les étudiants de deuxième année donnent leur vision personnelle de la basket phare japonaise sur le thème du « craft of movement ».

De là sont sorties une dizaine de propositions qui ne cassent pas 3 pattes à un canard si vous voulez mon avis, mais alors cette « Geisha shoe »…. Wow.

dressedtokill-onitsukatiger1

dressedtokill-onitsukatiger1bis

 

Les autres propositions :

dressedtokill-onitsukatiger2

dressedtokill-onitsukatiger3

dressedtokill-onitsukatiger4

dressedtokill-onitsukatiger5

dressedtokill-onitsukatiger6

dressedtokill-onitsukatiger7

dressedtokill-onitsukatiger8

dressedtokill-onitsukatiger9

dressedtokill-onitsukatiger10

Dog grooming : je vais peut-être m’y mettre moi.

Bon, c’est pas trendy du tout, ca existe depuis des lustres, mais moi je n’avais jamais croisé ce monde parallèle siiiiiii éloigné de moi que celui du Dog Grooming.
Je reste bouche bée devant cet étalage de mauvais goût et ces pauvres animaux, étendards de ce que l’Amérique peut produire de plus ridicule et kitch (bon, c’est mon avis, hein), mis en pâture au voyeurisme qui existe en chacun de nous. Si vous voulez en savoir plus, LE salon qui fait référence se tient en Pennsylvanie en septembre.

Si l’on fait abstraction du fait que ce ne sont pas des objets mais des animaux, j’imagine que l’on ne peut qu’applaudir des 2 mains devant certaines de ces réalisations mine de rien assez bluffantes. J’aime bien le bison, sobre. Et vous, votre préféré ?

dressedtokill-doggrooming1

dressedtokill-doggrooming2

dressedtokill-doggrooming3

dressedtokill-doggrooming4

dressedtokill-doggrooming5

dressedtokill-doggrooming6

dressedtokill-doggrooming7

dressedtokill-doggrooming8

dressedtokill-doggrooming9

dressedtokill-doggrooming10

dressedtokill-doggrooming11

dressedtokill-doggrooming12

dressedtokill-doggrooming13

Des legs, du funky, c’est funky legs.

Voici une marque dont le style un peu rock a tout pour me plaire, en préparation depuis une petite année et qui promet d’habiller les jambes de nos petits loups de motifs funky.
Pas facile de savoir grand chose sur cette marque, apparemment ce serait les trois soeurs créatrices de feu la jolie marque israélienne Ada Ada qui auraient changé leur fusil d’épaule et décidé de lancer une marque de collants et d’accessoires pour les enfants de 0 à 10 ans.

En tous cas, le Facebook, assez actif, est ici. Et le site .

dressedtokill-funkylegs00

dressedtokill-funkylegs0

dressedtokill-funkylegs3

dressedtokill-funkylegs1

dressedtokill-funkylegs2

dressedtokill-funkylegs4

dressedtokill-funkylegs6

dressedtokill-funkylegs7